Circumpolaire

Une actu décalée de la Suède

D’humeur OTANisable…

| 0 Commentaires

Deux pays membres de l’OTAN n’ont toujours pas ratifié la demande d’adhésion de la Suède et de la Finlande à l’Alliance de l’Atlantique Nord. 28 l’ont fait, dont plus gros contributeur à l’Organisation, les US of A.

Les parlements de la Hongrie et de la Türkiye n’ont toujours pas entériné le processus d’appartenance à l’OTAN. Pour la Hongrie d’Orbàn, on ne peut que spéculer mais pour la Türkiye, on sait que son dirigeant tient à monnayer jusqu’au bout sa décision en faisant diversion. Le sultan exige notamment que 73 personnes kurdes ou turques vivant en Suède soient extradés vers la Türkiye parce qu’appartenant au PKK (le parti des travailleurs du Kurdistan) et au YPG (les Unités de protection du peuple) ou à la mouvance du prédicateur islamique Fethullah Gülen.

La Suède a annoncé qu’elle était prête à extrader un citoyen turc condamné en 2013 et 2016 en Turquie pour fraude bancaire. L’extradé potentiel clame son innocence, il aurait été condamné selon lui pour s’être converti au christianisme et son refus d’effectuer son service militaire.

Dans l’intervalle, la Suède a fait des concessions en autorisant de nouveau les exportations de matériel militaire. Un peu à l’image des bourgeois de Calais. En effet, le royaume a levé l’embargo sur les armes imposé à la Türkiye (une sanction restrictive de trois ans d’interdiction d’export d’armes suite à l’invasion du nord de la Syrie par la Türkiye) à l’époque. Certains doivent manger leur chapeau !

Pas gagné de joindre le club !

Malgré tout ça, on est loin du compte pour le sultan qui pousse ses pions quant à l’extradition de ses « terroristes », au point qu’il tance les deux pays nordiques à plus de détermination dans l’action. Il menace toujours de bloquer l’adhésion. Incorrigible.

Une délégation suédoise doit se rendre en Türkiye semaine 40.

La victoire de la droite aux dernières élections législatives est une excellente nouvelle pour Erdoğan. Il doit penser, et sans doute à juste titre, que les Modérés soutenus en cela par les Démocrates de Suède vont moins tergiverser que les Sociaux-démocrates pour « livrer » les « terroristes » qu’il réclame. Ce en quoi, il se trompe peut être ? 

Laisser un commentaire

Champs Requis *.